Brunch Love

Que la fameuse pâte à la truffe de chez Big Mama me manque, que les soirées dansantes Wattsmyname me manquent … que les douanes des aéroports internationaux et leur accueil crapuleux me manquent, aussi oui.

« Se réinventer avec résilience », est devenu un adage. Depuis que le coronavis m’a isolée chez moi avec moi, j’observe que je ne perds plus mon temps avec celles et ceux qui ne comptent pas vraiment dans ma vie, et que je me consacre exclusivement à celles et ceux que j’aime, moi compris.

Mon sens de la citoyenneté m’oblige à réduire mes interactions autant que possible, et l’amour des miens à ne prendre aucun risque inutile.

Se retrouver est essentiel, se prendre dans les bras et se serrer fort, partager un moment convivial autour d’une table bien garnie, échanger, se confier, s’aimer. Mais entourée d’inconnus, l’est-il ?

Parce que dîner ensemble est synonyme de dormir ensemble à l’heure du couvre feu, on a créé des solutions alternatives : on brunche chez nous ! On partage cette humeur du matin et c’est assez nouveau. On ne termine plus la journée ensemble, on la commence ensemble, autour d’un jus pressé bien frais, plus ou moins réveillé.e.s, et plus ou moins de bonne humeur. Sans alcool la fête est tout aussi folle, je le garantis !

Ces nouveaux moments privés nous rappellent combien chaque personne aimée est précieuse, que chaque moment partagé est un cadeau, et que même si c’est bon de se faire une toile de temps en temps, ce n’est finalement pas si essentiel, surtout avec Netflix entre les mains, sous une couette douillette … peut être même que ce qui semble nous manquer est destructeur, de nos relations, et d’amour entre nous.

Cultiver ses amitiés semble bien meilleur encore que de se cultiver de manière générale, même si cela reste important, comme la lecture, et ça tombe bien, les librairies sont reconnues essentielles à la vie, les amis eux, sont essentiels au bonheur.

Prenez soin de vous et de vos amitiés ❤

Salima

Dancing Queen !

Quand mes amis DJ se réinventent pour produire de bon matin sur les réseaux sociaux, avec une playlist motivante et de la joie de vivre comme sait le faire un bon DJ, cela pose question !

J’ai envie de danser à 10h30 du matin, mais je suis en train de bosser. J’écoute de la musique en télétravail, et il m’arrive encore de culpabiliser. Mais là j’ai envie de danser, il est 11h du mat ! Je le fais ?

Les beaux jours arrivent, on commence à se remémorer les sorties en soirée, les réservations de tables avec bouteilles, ce moment gênant de drague, ou encore la chanson préférée qui nous met en transe !

Quand le coronavirus m’a isolée chez moi avec moi, je n’avais pas imaginé que je retrouverai les copines pour danser sur une carpette en chaussette, avec Bob Sinclar sur Youtube !

Le cabaret sauvage me manque, Bercy me manque, la Place Plum me manque !

J’ai déjà imaginé comment j’organiserai une soirée clandestine, mais comme je ne suis pas de nature rebelle, je n’ai pas été très loin, je me suis arrêtée après avoir imaginé une fête entre 9h et 16h, pour respecter le couvre feu.

À toutes les Dancing Queen !

Prenez soin de vous ❤ Dansez !

Salima

Espoir ❤

Le calendrier 2021 est en marche ! Le 45 ème jour de l’année tient ses promesses. Une lueur d’espoir retrouvée, pour sans doute beaucoup, qui avaient perdu la foi !

Aujourd’hui des milliers de personnes comme moi, se sont inscrites sur un site de rencontre, pour la première fois, ou pour la énième fois. Si caramail, messenger et skyblog ont été tes premiers terrains, alors toi même tu sais 😉

Si seulement derrière nos masques, nous pourrions croiser nos regards, et captivés, se rencontrer enfin ! Mon amour où es-tu ? Quand le couvre feu était à 21h, il y avait une chance encore de te rencontrer chez Nicolas ou Franprix mais là …

Quand le coronavirus m’a isolée chez moi avec moi, je n’ai pas perdu l’espoir de rencontrer l’amour en descendant mes poubelles, mais j’ai accepté que la loi de la probabilité allait faire son petit effet.

Nous sommes 1 français sur 8 à vivre seul, c’est parfois un choix, et parfois non. Quand le coronavirus m’a isolée chez moi avec Moi, il m’a isolée des câlins, ceux de mes amis, de mes collègues, de ma famille, des inconnus même parfois ! Les câlins nous manquent, sans eux, notre dose régulière d’antistress a fortement diminué !

Remplacés par des virtuels hugs, ou plus de clopes … Nos pensées s’adaptent, mais ça ne remplace pas ce chaud, vivant, sécurisant câlin.

La fête des amoureux en 2021 est bien là, et les célibataires trouvent toujours des solutions.

La vie continue, sans aucun doute !

Prenez soin de vous ❤

Salima

Âme(s)

Partager son plaisir est si délicieux, qu’il serait si triste de ne plus le faire ! A chaque nouveau rendez-vous, de nouveaux souvenirs ! Pourquoi s’en priver ?

#polaroïd

Je suis reconnaissante, la vie m’offre des moments merveilleux, sans que je les comprenne toujours, mais peu importe, ils sont doux, et me restent en mémoire quoi qu’il arrive, à graver à jamais quelque part dans mon corps, mon cœur, mon esprit, mon âme …

Je suis vivante ! Entourée de vies plus formidables et enrichissantes les unes que les autres ! Je suis vivifiante ! J’energise les vies que j’embrasse à chaque fois que je le peux.

Quand le Coronavirus m’a isolée chez moi avec moi, je n’aurai pas imaginé une seule seconde que ma vie allait changer, que j’allais changer, que tout allait changer.

Le coronavirus est là, à chaque instant la vie peut basculer, quand l’heure est arrivée, elle est arrivée. Vivre avec le coronavirus, c’est vivre. Ce qui nous coûte le plus, c’est d’accepter que rien ne sera plus jamais comme avant, et qu’il faut aller de l’avant …

C’est la force qui nous trouve pour avancer, c’est elle qui pousse au jour suivant, elle nous aime. Et c’est avec de plus en plus de bienveillance et d’amour pour moi que j’accueille chaque soirée, seule, isolée chez moi avec moi, plus forte.

Merci aux énergies des morts et des vivants qui se rencontrent à l’infini, je vous aime.

À mon père Habib.

Prenez soin de vous, et des autre ❤

Salima

Lever le pied !

Couvre feu à 18h, comme si cela pouvait bien changer quelque chose à la vie, isolée avec moi, chez moi …

Même pas, l’idée de sortir après 18h ne me vient pas à l’esprit. À 18h, je suis plongée dans le travail, après avoir passé une bonne partie de la journée en visio, à lire et répondre à des dizaines et des dizaines de messages non stop !

Car c’est à 18h qu’enfin je suis au calme, prête à réfléchir, et enfin produire … Il n’y a plus une soirée, un week end, sans travail, sans THE télé travail !

À 18h, on fesait quoi avant ?

Boire un verre, faire quelques courses, une manucure, une séance de sport ? Tout ça n’est plus possible depuis un bon moment.

Seule avec mes écrans, le temps est différent, les pensées sont bousculées, parfois même le simple sens de la vie.

À 18h, il est l’heure de penser à soi !

Lever le pied à 18h, car tout est possible !

Salima

L’Inconnu

Pour cette nouvelle année qui s’offre à nous, je nous souhaite de trouver au fond de nous la clef de l’éternel bonheur.

Tout va si vite, que le meilleur comme le pire sont possibles !

Devant nous, s’offre l’inconnu, comme chaque année, chaque mois, jours, secondes …

Nos vies même comptées en milliards, aussi uniques soient elles, basculent du tout vivant au tout mort en un instant.

S’élever vers le sens de la vie, à la recherche de réponses existentielles, ou de réponses politiques, sera sans doute ce qui nous rapprochera cette année.

On se manque !

La planète toute entière est en manque de nous.

Bisous, câlins, danse et poignées de main voilà ce que je nous souhaite de vite retrouver avant qu’il ne soit trop tard.

Trop tard pour s’aimer plus, se respecter plus, s’entraider plus, partager nos richesses, nos âmes, vivre en paix.

Que cette nouvelle année nous guide vers la clef 😉

Prenons soin de nous,
Salima

et un S20+

La covid aura eu des vies, mais pas la 5G !

Mon S20+ en poche, me voilà plus confiante pour me filmer, me prendre en photo, et jouer de mon talent de leader influenceuse en vidéo !

Isolée chez moi, je me vole en photo afin d’immortaliser ce moment, de joie et de plaisir, seule avec moi même et mon super mode photo portrait !

C’est fou non ?

Prenez soin de vous ❤

Salima

Vers libres

Le mérite ?

Le combat ?

Est-ce que je mérite tout cet amour ?

De déchaîner autant les passions ?

De laisser une empreinte dans autant de relations ?

Est-ce que je mérite tous ces combats ?

Me battre pour mes idées ?

Me battre pour être qui je suis ?

Qui suis je pour mériter autant ?

Ou qui dois-je remercier pour ces cadeaux ?

Moi. Libre.

Prenez soin de vous, vous le meritez.

Salima ❤

Amitiés

Quand le coronavirus m’a isolée chez moi avec moi, et elle, c’est dans le passé, le présent et le futur que je me suis souvenue, que j’ai aimé et que j’ai rêvé !

« Aimer, c’est trouver sa richesse hors de soi. » alors c’est tout naturellement que nous nous sommes retrouvées. L’amitié, cet amour incroyable qui nous construit tout au long de notre vie !

Ma richesse est unique, et je m’en réjouis tous les jours ! Elle est faite de femmes avec qui le lien est unique, et que je sais aujourd’hui, rempli de sens.

Amour rime avec humour, et forment l’amitié ! S’amuser ensemble, n’est-ce pas ce que nous recherchons lorsque nous sommes enfants ?

Quand ton amie débarque avec un livre ⬇️ Tu sais déjà que tu vas te marrer !

https://instagram.com/jouissance.club?igshid=je5frhjs9h7v

Et finalement, n’est ce pas ce que nous préservons toute notre vie en amitié, l’amusement ? Je suis reconnaissante pour chacune de mes amitiés, je remercie mes amies, mes fidèles amies, car elles prennent du plaisir à me faire rire, et le font si bien !

J’ai compris que si celui ou celle qui te fait jouir ne te fais pas rire, ne te fais plus rire, ce n’est pas ton ami.e., plus ton ami.e, et qu’en amour, l’amitié est le plus merveilleux des cadeaux !

Prends soin de toi ❤

Salima

Vitamines

« Coïncider avec quelqu’un est une chose merveilleuse mais « se connecter » à une personne est quelque chose de véritablement magique
La vie nous fait parfois rencontrer, comme par magie, des personnes spéciales qui chamboulent tout sur notre chemin et qui illuminent nos journées. »

Vitaminer ma vie !

« L’étymologie du mot vitamine participe à l’explication de ces substances organiques indispensables. Il vient du latin « vita » qui signifie « vie ». »

Comme il est indispensable d’aller chercher de la vitamine dans ce que nous mangeons, car notre corps en est dépourvu, il est indispensable d’aller chercher les bonnes vibes chez les autres !

Les autres comme les vitamines jouent sur notre humeur. Vitamer sa vie, c’est ouvrir son cœur à de nouvelles rencontres qui vont illuminer notre vie comme de bonnes vitamines ! Seul, il n’y a aucune vibe …

La magie des rencontres nous montre l’infini de notre histoire, tout est possible !

Prenez soin de vous 😇❤

Salima