Bouillotte

Je ne suis pas RESERBULLIROPHILE, juste nostalgique et reconnaissante.

Nostalgique, car mes premiers amours avec la bouillotte remontent à mon enfance, à la Barbinière dans la maison des mes grands parents, chauffée au poêle à bois, sur lequel y étaient mijotés de bons petits plats de la campagne.

Dans la chambre où je dormais, il y fesait clairement plus froid que dans la pièce de vie, c’est donc avec amour que ma grand-mère déposait chaque soir dans mon lit une bouillotte avant que je m’y couche, sous une couette de plumes d’oie, et d’un édredon haut de 20 centimètres au moins !

Aujourd’hui, dans l’appartement de mes parents pourtant chauffé collectivement par le sol, c’est ma Maman qui dépose chaque soir dans mon lit, une bouillotte, toujours avec amour, répétant ainsi un geste transmis par sa mère, qui me régale toujours autant !

Ma bouillotte m’accompagne toute la nuit, elle me réconforte et me berce. Ma bouillotte réveille mon âme d’enfant, et me transporte. Ma bouillotte réchauffe mon corps, mais surtout mon cœur.

Prenez soin de vous ❤

Publié par bodycolorgmailcom

Développe l'écriture, appaise son âme, se développe un peu plus tous les jours ! Salima, carrément fantastique ! ;)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :